Biographie

Dessinateur d’origine, Boris Labbé développe depuis ces six dernières années une démarche en vidéo d’animation. Expérience après expérience, les films qu’il réalise tendent à sortir du schéma spatio-temporel qu’impose le cinéma classique, évoluant vers des dispositifs d’installation vidéo qui incluraient les grandes révolutions technologiques du siècle passé, croisées avec les technologies numériques de dernières générations. Toutes ses vidéos, à l’instar d’une partie de l’héritage cinématographique expérimental, ont pour emblème la palingénésie, notion faisant à la fois appel à la boucle et à la régénération : retour cyclique de mêmes évènements ; réapparition régulière de caractères ancestraux ; retour éternel à la vie. Boris Labbé est né en 1987 à Lannemezan (Hautes Pyrénées). Il vit et travaille à Madrid, Espagne. Il étudie à l’école des beaux arts de Tarbes (ESACT) puis à l’école du cinéma d’animation d’Angoulême (EMCA) jusqu’en 2011. Ses travaux ont été montrés en exposition d’art contemporain en France, en Espagne, au Canada et au Japon ainsi que dans plus d’une centaine de festivals de cinéma internationaux. Il reçoit notamment le Prix Spécial du jury au festival d’Annecy en 2012 pour son film Kyrielle, puis le prix de la Meilleure installation vidéo au festival roBot à Bologne ainsi qu’au festival Multivision à Saint-Pétersbourg pour sa pièce Danse macabre (2013). Cette installation vidéo, exposée à la Cinémathèque Québecoise à Montréal (mars – mai 2016), y est désormais conservée dans sa collection. Enfin, après un petit tour du monde et plusieurs distinctions dans des festivals renommés (Annecy, Fantoche, BIAF, CutOut Fest, Stuttgart…), son dernier court-métrage Rhizome (2015), produit par Sacrebleu Productions, a reçu le Grand Prix du Japan Media Arts Festival de Tokyo et le Goden Nica Animation du Festival Ars Electronica à Linz.

découvrir

 

concerts associés :

Un léger retour du ciel