Biographie

Jane Birkin est née à Londres le 14 décembre 1946, d’une mère comédienne, Judy Campbell, et d’un père commandant dans la Royal Navy. Elle monte sur les planches à 17 ans et rencontre John Barry qui l’engage pour sa comédie musicale Passion Flower Hotel. Ils se marient peu après, et en 1967, Kate Barry voit le jour. A vingt ans, Jane se fait remarquer dans Blow-up, le film scandale d’Antonioni consacré à Cannes. En France, Pierre Grimblat est sur le tournage de Slogan. Il cherche une anglaise pour donner la réplique à Serge Gainsbourg. L’artiste est déjà célèbre en marge du courant yéyé, mais l’homme vit difficilement sa rupture avec Brigitte Bardot. Jane débarque pour un bout d’essai ; elle parle à peine français, ignore tout de son partenaire et fait les frais de son dépit amoureux. Ainsi commence leur mythique histoire d’amour dans le Paris de 1969. Ils ne se quittent plus et créent la légende dans les bars “underground” où souffle le vent libertaire post soixante-huitard. Voix et corps lascivement alanguis, ils enregistrent Je t’aime moi non plus. La censure se déchaîne, le disque se vend à un million d’exemplaires en quelques mois. Le couple fait la “une” des magazines, suscite les émois médiatiques, et s’en amuse. Leur fille Charlotte Gainsbourg naît en 1971. En 2013, Jane Birkin, Michel Piccoli et Hervé Pierre créent une lecture inspirée de soixante textes choisis dans l’intégralité de l’oeuvre de Serge Gainsbourg : Gainsbourg, poète majeur dont la conception artistique est confiée à Philippe Lerichomme, directeur artistique, réalisateur, producteur et complice de Serge Gainsbourg et Jane Birkin. Une tournée internationale suit la création jusqu’en 2015.

 

découvrir

 

concerts associés :

Un léger accent de Birkin