Biographie

Curiosité, diversité et concentration sur la musique elle-même caractérisent le travail artistique de Jean-Guihen Queyras. En scène ou en studio, nous sommes en présence d’un artiste totalement et passionnément dédié à la musique dont l’approche de la partition, humble et sans prétention, reflète son essence sans concession. Les motivations profondes du compositeur, de l’artiste et du public doivent être en harmonie les unes avec les autres afin d’apporter au concert une expérience exceptionnelle. Jean-Guihen Queyras a appris de Pierre Boulez cette approche interprétative avec lequel il avait établi une longue relation artistique. Cette philosophie, aux côtés d’une technique impeccable et claire, d’une sonorité captivante, détermine l’approche de Jean-Guihen Queyras à l’occasion de chaque concert et son engagement absolu pour la musique. Son approche de la musique ancienne et de la musique contemporaine relèvent d’une même intensité. Jean-Guihen Queyras est membre fondateur du Quatuor Arcanto et forme un trio célèbre avec Isabelle Faust et Alexander Melnikov qui est, avec Alexandre Tharaud, un de ses pianistes favoris. A la tête d’une discographie impressionnante, Jean-Guihen Queyras a enregistré les concertos d’Elgar, Dvorak, Schoeller et Amy. En collaboration avec les Frères Chemirani et Sokratis Sinopoulos, Jean-Guihen Queyras explore les confins de la musique contemporaine, de l’improvisation et des traditions méditerranéennes. Pour la saison 2017-2018, citons une tournée au Japon avec la Philharmonie Tchèque et des engagements avec Anne Teresa de Keersmaeker, l’Orchestre Métropolitain, l’Akademie für Alte Musik Berlin, le Mahler Chamber Orchestra ou encore le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks. Il enseigne à la Musikhochschule de Freiburg et il est directeur artistique des Rencontres musicales de Haute-Provence, un festival qui se situe à Forcalquier. Jean-Guihen Queyras joue un violoncelle de Gioffredo Cappa de 1696, prêt de l’association Mécénat Musical Société Générale depuis novembre 2005.

 

découvrir

 

concerts associés :

Un léger choc de modernité

Jean Guihen Queyras
Photo: Marco Borggreve