Biographie

Après avoir officié comme assistant de Paavo Järvi à l’Orchestre de Paris jusqu’en juin 2014, Julien Masmondet est l’invité de nombreux orchestres. Au printemps 2015, il est choisi pour diriger une production de La Clémence de Titus à l’Opéra de Montpellier et la presse ne tarit pas d’éloges sur lui. Il est invité par ailleurs à diriger des orchestres comme l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre National de Lille,l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg… En 2016, il dirige l’Orchestre de Chambre de Paris et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dans deux enregistrements, respectivement pour Sony Music et Warner Classics avec les solistes Thibault Cauvin, Camille et Julie Berthollet. Depuis 2005, Julien Masmondet est directeur artistique du Festival Musiques au Pays de Pierre Loti qu’il a fondé en Charente-Maritime. Sa programmation associant musique et littérature et consacrée à la redécouverte d’œuvres et de compositeurs français rarement joués tels que Ropartz, Koechlin, Caplet, Pierné, Hahn et Messager a distingué le festival comme l’un des plus originaux dans le paysage culturel français. Pour mener ce projet artistique, Julien Masmondet collabore avec des comédiens prestigieux comme Dominique Blanc, Didier Sandre et Loïc Corbery de la Comédie Française ou Catherine Frot et Marie-Christine Barrault. Julien accorde une importance particulière au partage et à l’aspect pédagogique de son métier ; c’est ainsi qu’il dirige de nombreux projets pour le jeune public et s’emploie à transmettre la musique au plus grand nombre à travers des concerts en prison, et au bénéfice de publics défavorisés.

découvrir

 

concerts associés :

Un léger courant d’allégresse