Biographie

Lionel Rougerie est né à Nantes en 1973. De nature curieuse, ses études (histoire et sciences politiques) l’amènent à travailler dans le champ du travail social alors que son goût pour les arts et la lecture (passion jamais démentie) lui font lorgner du côté de l’écriture. De manière surprenante, c’est finalement la danse, et particulièrement la danse contemporaine, prenant de relais d’une pratique sportive dédiée au rugby, qui va tardivement mais définitivement aiguiller sa vie. Se formant sur le tard, il commence à 27 ans une carrière de danseur professionnel qui l’amène à travailler avec diverses compagnies et divers chorégraphes. La scène devient alors l’univers qu’il ne cesse depuis d’interroger et de labourer. En tant qu’interprète d’abord en s’initiant, en parallèle à sa carrière de danseur, à différents langages tels que le masque, le travail de la voix, l’improvisation ou le clown, entre autre. En tant qu’auteur et metteur en scène ensuite (création de la compagnie Omnibus en 2007). Il souhaite désormais écrire pour la scène et réalise ses premières pièces en associant comédiens, danseurs et musiciens. Son écriture est faite de mots et de gestes, dédiée à la voix autant qu’au corps. Il développe depuis lors un théâtre à la musicalité sensible qui ne craint ni la délicatesse et la profondeur des émotions, ni la simplicité des formes. C’est sur ce chemin que se fait sa rencontre avec les musiciens classiques. L’Orchestre Philharmonique de Liège et les Jeunesses musicales de Belgique lui confient l’écriture et la mise en scène des spectacles familiaux alliant découverte du patrimoine symphonique et écriture scénique. Au cours de ces cinq années et 13 spectacles, Lionel Rougerie développe une approche singulière et originale, associant notamment fortement les musiciens à l’écriture des spectacles. Associant des grandes oeuvres musicales à la création d’écritures dramaturgies originales ou adaptées d’oeuvre littéraires, ces spectacles attirent des dizaines de milliers de spectateurs. Constatant le succès de cette entreprise, des orchestres français l’invitent à leur tour à créer de nouvelles formes, musicales et théâtrales : Orchestre National d’Ile de France, Orchestre National de Lille, Orchestre d’Avignon, Orchestre Manifesto, Orchestre Divertimento. L’orchestre de la Suisse Romande lui commande deux spectacles en 2016, puis un troisième en 2018. Plusieurs de ses spectacles sont repris en France, en Suisse et au Canada. Il est artiste associé à l’Orchestre Régional Avignon Provence entre 2016 et 2019. La plupart de ses créations s’adressent aux enfants, révélant un gout pour l’imaginaire, mais son écriture traverse les âges pour s’adresser à tous. C’est au cours des ces années qu’il forme son oreille et son regard. Ses collaborations, parfois fortes, avec les instrumentiste, les chanteurs, les chefs d’orchestre et les compositeurs nourrissent un regard admiratif et curieux vers ce milieu qu’il a appris à côtoyer et à connaitre. Une des caractéristique de son travail est de s’appuyer sur ce qui est généralement invisible (répétitions, solitude du travail, vie intime des orchestres…) pour le mettre en lumière en lui donnant une valeur symbolique et ludique et en l’inscrivant pleinement dans l’écriture dramaturgique. Parallèlement, il développe son approche du théâtre en tant que metteur en scène et auteur (Les cannes au festival de Mons en 2018, Trois envers du monde au festival Nous n’irons pas à Avignon en 2019). Soucieux de démocratiser l’accès à l’art et à la culture, Lionel Rougerie intervient régulièrement dans les écoles, les hôpitaux, les prisons ; il est notamment artiste certifié par le rectorat de Paris.

 

découvrir

 

concerts associés :

LA TRAJECTOIRE D’ORION