Biographie

Entre 2009 et 2011, il part vivre à Dallas et joue alors avec le directeur artistique et pianiste Charles Wadsworth, ainsi qu’avec Kim Chee-yun, Stephen Prutsman et Courtnay Budd.
Lauréat de plusieurs concours internationaux de violoncelle (voir Prix), il rencontre, grâce au prix Adam, le chef d’orchestre allemand Werner Andreas Albert qui devient son mentor dans sa carrière de soliste. Ils jouent ensemble avec l’Orchestre Symphonique de Christchuch le premier concerto de Chostakovitch. Sébastien est invité par l’Orchestre National de Nouvelle-Zélande pour une tournée nationale sous la direction du chef d’orchestre Polonais Antoni Wit pour jouer le concerto d’Haydn en ré majeur.
Sébastien Hurtaud est invité dans différents festivals en France mais aussi à l’international : Royaume-Uni, Slovénie, Slovaquie, Etats-Unis, Panama, Grèce, Malte, Russie, Japon, Nouvelle-Zélande. Parmi les œuvres jouées : les concertos de Saint-Saëns sous la direction d’Edmon Colomer au festival de violoncelle de Beauvais, Friedrich Gulda sous la direction d’Arie van Beek au festival Classique au Vert et sous la direction de Leos Swarovski avec la Philharmonie Slovaque, Chostakovitch au festival du Vexin dirigé par Dimitri Saroglou avec l’Orchestre de Picardie. Il est réinvité par le NZSO en Nouvelle-Zélande en 2017 pour interpréter à Wellington et Auckland la première du concerto « Chemin des Dames » dédié aux combattants de la Première Guerre mondiale.
En musique de chambre, le violoncelliste entretient une relation privilégiée entre autres avec les pianistes Pieter-Jelle Deboer, Bruno Canino et Jérémie Honnoré, ou bien encore avec la pianiste Paméla Hurtado, son épouse. La collaboration avec cette dernière aboutit d’ailleurs à un disque consacré à la musique d’Hindemith chez Naxos « Hindemith Music for Cello ».
Sébastien est également appelé pour donner des Master Class. Il a pu notamment donner des cours de perfectionnement aux étudiants de l’Université de Waikato, du conservatoire de Laon, du conservatoire de La Rochelle, aux académies d’été de Musicalta, aux Nancyphonies, à Flaine et au conservatoire International de Musique de Paris.

 

 

découvrir

 

concerts associés :

Orchestre des Jeunes de l’Arc Alpin