Durée : 1h10 avec entracte

L’orchestre à cordes possède un répertoire fascinant. Dans Introduction et Allegro opus 47, Elgar lui ajoute un quatuor soliste pour une merveille de musique en plein air, à l’émotion toute britannique. Deux œuvres de compositeurs hongrois témoignent du drame de la deuxième guerre mondiale. Si le chef Antal Dorati écrit une sérénade en l’honneur du pays qui l’accueille en exil, Bartók écrit un journal intime de l’année 1939, qui culmine dans les menaces d’un bouleversant mouvement lent. L’irrésistible Concerto pour trompette de Neruda complète un programme passionnant.