Durée : 1h30 avec entracte

L’Europe musicale était une réalité à l’époque baroque. Symbole de ces échanges, Bach rend hommage dans l’Ouverture n°4 à la musique de cour française ainsi qu’à la gavotte et la bourrée. On retrouve un même cosmopolitisme dans Les Nations de Telemann, qui s’intéressent aux danses turques, russes et portugaises ! Si les irrésistibles Concerto Grosso de Corelli séduisent tout le continent, l’Europe entière se passionne également pour un ailleurs joyeux et idéalisé comme en attestent Royer dans la Marche des Scythes et Rameau dans Les Indes Galantes. Dans cet univers baroque, le grand compositeur contemporain Jean-Baptiste Robin imagine une création. Entrez dans la danse !