Durée : 1h

L’interprétation de la Suite symphonique dédiée à la Mer d’Antonio Santana par l’Orchestre des Pays de Savoie s’inscrit dans le cadre d’un projet de sensibilisation à l’environnement qui allie art et science. La symphonie est de née de la rencontre d’Antonio Santana avec le biologiste marin Pierre Mollo, spécialiste du plancton. Elle sera représentée pour la première fois en juillet 2018, dans la citadelle de Port-Louis.
Le plancton est un trait d’union pour tous les écosystèmes aquatiques – qu’ils soient marins ou lacustres – car il est à la base de leur développement. C’est pourquoi la symphonie, représentée avec la projection d’images sous-marines, a toute sa pertinence en montagne. D’ailleurs, avant la formation des massifs alpins, mais bien après l’apparition du plancton, l’océan s’étendait sur nos territoires.
D’une certaine manière ce projet parle donc d’un retour aux sources et nous projette aussi dans un nouveau monde grâce à la prise de conscience sur l’importance des mondes invisibles qui nourrissent et équilibrent les écosystèmes dans lesquels nous vivons. Autour des concerts, Antonio Santana, Pierre Mollo et l’association savoyarde Planctonium participeront à des ateliers pour rendre ce monde microscopique accessible à tous et sensibiliser la population sur l’importance du plancton dans les milieux marins, comme dans les lacs alpins.