Durée : 1h10 avec entracte

À la fin du XIXe siècle, les compositeurs étudièrent le folklore et les chansons populaires des campagnes. Des hommes comme Brahms et Schoenberg s’intéressèrent à la valse, une danse d’origine paysanne, mais en réalité, c’est toute l’Europe qui part en quête de ses racines. Dans les Liebeslieder-Walser, Brahms convoque les folklores hongrois, russes, polonais, croates et serbes. De même, Bartók arpente l’Europe de l’Est entre 1905 et 1918 pour en tirer les superbes Danses populaires roumaines. Dans les Danses Grecques, Nikos Skalkottas transcende à son tour des chansons folkloriques qu’il a collectées dans le Péloponnèse et les Cyclades. Un magnifique programme d’exploration et de découverte.