Durée : 1h10 avec entracte

Dans la Suite n°1 BWV 1066, Bach rend hommage à la musique de cour française. Composée en l’honneur du prince Leopold de la principauté d’Anhalt-Coethen, l’œuvre éblouit par sa noblesse et ses danses stylisées. La violoniste Geneviève Laurenceau nous emporte ensuite en compagnie des « chanteurs d’oiseaux » Jean Boucault et Johnny Rasse dans les célèbres Quatre Saisons de Vivaldi. Du Printemps, dont les gazouillis des oiseaux sont très discernables aux violons au givre d’un Hiver glacial, le compositeur dessine un merveilleux livre d’images aux rythmes irrésistibles.