Lorsque le spectateur ne vient pas à la musique, il est possible d’amener la musique à lui ! La formule, bien qu’explicite, mérite quelques précisions. Il s’agit de faciliter l’accès à la musique classique de personnes ne pouvant se rendre sur les lieux des concerts (celles se trouvant à l’hôpital, en maison de retraite, en prison…). Des groupes de musique de chambre de 4 à 6 musiciens peuvent répondre plus facilement aux exigences de certains lieux d’accueil que l’orchestre au complet. De tels projets permettent aux spectateurs de sortir de leur quotidien et de partager cette expérience d’un jour avec leurs proches. Pour la troisième année consécutive, la Banque Laydernier soutien ces projets au Centre Hospitalier Annecy Genevois.

Au-delà de ces actions ciblées, l’orchestre s’adresse à tous les publics. Une étude menée récemment sur les publics des orchestres montre que la moitié d’entre eux serait venue pour la première fois au concert à l’âge adulte. Afin d’augmenter les occasions de cette « première venue », l’orchestre innove chaque année en créant des actions transversales. Des thèmes, parfois ludiques (musiques de film, l’enquête : Beethoven or not Beethoven, le concert au sommet du Mont-Blanc), des actions autour du concert (rencontres avec les artistes en lien avec d’autres partenaires culturels ou festivals), sont autant de moments créés pour permettre l’expérience émotionnelle « d’une soirée au concert » avec l’Orchestre des Pays de Savoie.