Saison 2021•2022

ÉTOILES PROPICES

Cette devise tirée du Concerto grosso n° 12 du compositeur d’origine savoyarde Georg Muffat — «Propitia sydera» dans l’original — traduit notre souhait le plus profond pour la saison 2021•2022 : que le monde retrouve sa bonne étoile après les évènements déstabilisants qui nous marquent depuis 2020.

Les étoiles nous fascinent, nous interrogent sur notre existence. Elles invitent au voyage tout comme la musique de Muffat, qui reflète la trajectoire de sa vie depuis Megève via Paris, l’Alsace et l’Italie, jusqu’en Allemagne, où il trouvera une synthèse heureuse entre toutes ces influences.

Fidèle à sa nature nomade, l’Orchestre des Pays de Savoie fera sien cet esprit de voyage et de découverte en sillonnant les chemins des départements savoyards et au-delà.

Les étoiles nous font rêver, comme le Concerto pour flûte de Philippe Hersant, «Dreamtime», basé sur un mythe aborigène qui raconte comment le monde a été créé à partir des sons.

Mais aussi comme Félix Mendelssohn, dans son ouverture féerique pour le Songe d’une nuit d’été, écrite quand le compositeur avait seulement dix-sept ans.

Les étoiles nous inspirent, transcendent notre imaginaire en ouvrant notre regard sur des constellations insoupçonnées. Quelle inspiration extraterrestre s’est saisie de Mozart quand il écrit en quelques jours à peine l’un de ses chefs-d’œuvre absolus, la Symphonie n° 36 sobrement surnommée « Linz » ?

Que les étoiles nous soient donc favorables, et que les sons que feront entendre nos instruments soient autant de sources lumineuses pour éclairer nos chemins.

 

Pieter-Jelle de Boer
Directeur musical